alpes-famille

Alpes de Haute Provence : 5 idées de balade en famille

« Le gîte est une ancienne grange rénovée en pierre et bois. Les montagnes dominent les maisons. La présence de la nature renforce l’isolement de ce lieu. Idéal pour une famille, les amoureux de nature et randonneurs. Possibilité sur place de visiter mon rucher et d’être initié à l’apiculture. Il n’y a pas de wifi, pas de télévision et les réseaux mobiles captent mal dans le village. »

Ni une, ni deux, on réserve nos vacances dans les Alpes ! 👌

 

alpes-famille

 

A l’origine de ce périple dans les Alpes de Haute Provence, une formation Montessori pour Igor. Il boucle une série de modules 3-6 ans et aborde cette fois les « matières d’éveil » : botanique, artisanat, expériences scientifiques etc. Ce module n’est dispensé qu’ici, à Prads Haute Bléone (04) et on comprend vite pourquoi : le cadre est fabuleux.

Ça tombe bien, on déteste la plage en été et la montagne, c’est carrément notre élément !

Roman et moi serons donc en tête à tête pendant une semaine pendant que papa se forme et patouille dans un potager. Autant vous dire que j’oscille entre impatience folle de me retrouver avec mon fils, en mode 100 % disponible, et légère appréhension…

Et s’il s’ennuyait ?! 🤔

Préparer le voyage

Comme toujours, nous trouvons notre location sur Airbnb. A 50 euros la nuit en plein mois d’août, on peut difficilement faire mieux !

Question organisation, sachant que le temps est relativement changeant dans les Alpes et que des orages sont annoncés toute la semaine, on mise sur des sorties le matin et un temps calme / sieste l’après-midi.

Voici donc le petit kit de survie dans les Alpes d’un enfant de 4 ans :

  • des chaussures aquatiques
  • un K-way
  • des BD empruntées à la bibliothèque avant de partir
  • un MP3 et une mini-enceinte
  • des contes (à écouter en boucle)
  • de la peinture et des figurines à peindre

Nous voilà fin prêts !

Moins 2h de route plus tard, nous arrivons à Chanolles, petit hameau de la Haute Bléone, moins de 10 habitants à l’année. Y a foule donc ! 😂

 

Gite-chanolles

 

Le gîte est cosy, tout en bois qui craque, la montagne nous surplombe et on entend la rivière… Il en faut peu pour être heureux. Et comme à chaque fois qu’on part en périple en montagne, Roman me dit qu’il veut rester ici « pour toute la vie »…

La montagne, ça le gagne. Toujours.

 

1/ « Ichtyosaure », ça sonne comme dinosaure

Il n’en faut pas plus pour le motiver à randonner de bon matin !

L’Ichtyosaure, c’est un reptile marin disparu depuis beaucoup trop longtemps pour qu’on s’en souvienne. Mais un fossile assez bien conservé se situe sur la commune de Chanolles.

On y accède par le sentier de la Mélaie qui passe juste devant notre gîte donc vendu ! Ce sera notre premier objectif de balade.

Une montée de quelques escaliers en pierres nous emmène en haut du village puis un sentier se poursuit le long de la rivière. Le parcours n’est malheureusement pas très bien entretenu et le balisage de moins en moins clair au bout d’une demi-heure de grimpette. Si bien qu’une fois arrivés au premier torrent à traverser, on décide de se poser au bord de l’eau.

La rivière et la vue sont magnifiques. Et pour l’Ichtyosaure, on repassera ! 😛

 

alpes-famille

 

Les occupations ne manquent pas pour notre enfant sauvage : construire un barrage, observer les papillons, enjamber les minis-cascades, se raconter des histoires et s’imaginer un parcours de yamakasi sur les rochers… sacré programme ! Il joue près de 2h sans me voir.

On décide de finir la randonnée les pieds dans l’eau en redescendant la rivière jusqu’au village. On rentre déjeuner et l’après-midi se passe au gîte à écouter des contes et à bouquiner.

Moi, l’autonomie de mon fils et tout ce calme ambiant, ça me fait un bien fou… 🙏

 

alpes-famille-chanolles

2/ Une forêt de papillons à Digne

La ville de Digne se situe au coeur de la réserve géologique de Haute Provence. Et on comprend vite pourquoi…

Nous découvrons le Musée Promenade de Digne et nous avons un immense coup de coeur pour cet endroit. C’est un lieu enchanteur aux portes de la ville, il fait partie d’un réseau de parcs labellisés par l’UNESCO.

Cascades, jardin japonais, sentier des papillons, sculpture de cairns, exposition d’art contemporain, aquariums tropicaux : tout ce qu’on aime ! On déambule à l’ombre, au frais, enveloppé par le bruit de l’eau… Un pur délice en plein mois d’août !

 

alpes-musée-digne

 

alpes-musée-digne

 

alpes-musée-digne-cairns

 

On profite d’une visite accompagnée du sentier des papillons, le saint graal pour Roman ! En ce moment, il se passionne pour le cycle de vie du papillon Monarque. Alors ici, il se sent comme dans une forêt enchantée… 🦋

Il peut observer de près les oeufs de papillon, les chenilles, leur mue, les chrysalides et de nombreuses espèces de papillons de la région. On apprend plein de choses comme l’utilité de la « petite poussière » sur les ailes des papillons (en réalité des capteurs solaires). Désormais, il sait pourquoi il ne faut pas toucher les ailes du papillon…

 

alpes-famille-papillons

 

En passant, on trouve un livre magnifique avec de belles illustrations et tout le vocabulaire à connaitre autour du papillon : Le Jardin aux Papillons aux Editions Quatre Fleuves.

 

le-jardin-des-papillons

 

On visite aussi le musée, ses amanites et ses aquariums tropicaux.

 

 

Il a adoré découvrir les coraux, ces couleurs éclatantes, ces poissons tropicaux et… ce fossile d’Ichtyosaure (un autre est exposé au musée) !

 

 

Petite satisfaction personnelle : à la vue du poisson clown, il ne s’est pas exclamé « Oh Némo » car il ne sait pas qui c’est… 🐠 Il a juste apprécié follement cette explosion de couleurs et ces formes rigolotes.

 

3/ Initiation à l’apiculture à Chanolles

Vous devez vous demander d’où nous est venue cette idée ? En réalité, c’est juste au hasard d’une rencontre… Comme souvent.

La propriétaire du gîte que nous louons est apicultrice depuis des années et a installé sa miellerie dans les caves du logement. Dans le cadre de son association, Corinne propose des formations, stages et initiations à l’apiculture pour petits et grands.

 

 

 

Voilà comment je me suis retrouvée à :

  • faire enfiler une combinaison apicole à Roman et lui demander de la garder pendant 1h. C’était un pari pas forcément gagné d’avance mais il n’a pas sourcillé.
  • lui indiquer que, peut-être, des abeilles viendraient se poser devant son visage et sur son corps et que ce serait normal (moi, j’étais pas rassurée mais bon…) 🐝
  • lui expliquer qu’il fallait rester calme et silencieux pour écouter les abeilles et les observer sur la planche d’envol à la sortie de la ruche
  • le voir s’approcher à quelques centimètres quand on ouvre la ruche et observer les cadres se gorger de cire et de miel
  • le dévorer des yeux lorsqu’il se hausse de tout son corps pour humer le miel dans le maturateur de la miellerie… cette odeur ! 🍯

 

 

 

 

Notre fils est curieux, passionné, entier… Le plus fascinant au final, c’est de le regarder évoluer dans un milieu naturel qui lui ressemble tellement ! 🙏

Vous l’aurez compris : parmi les merveilleuses découvertes de la semaine, les ruches l’ont fasciné !

Nous recommandons chaleureusement les stages de Corinne. En plus d’être une belle personne, entière et passionnée, c’est aussi une aventurière et la première femme française à avoir atteint le pôle nord magnétique.

Ouais, voilà. Corinne, elle vaut le détour… Igor, qui est fan d’aventures et de Mike Horn, est resté scotché ! 😂

 

4/ Randonnée (sous la pluie) à Prads Haute Bléone

Les journées de gros orage, on préfère ne pas s’aventurer trop loin.

Depuis le village de Prads Haute Bléone, on a le choix entre une flopée de sentiers de randonnée : du plus simple (une petite heure de marche) au plus costaud (6h de grimpette jusqu’au refuge de l’Estrop).

On se décide pour le sentier le plus court et on finit par s’installer au bord de l’eau, entre le bruit du torrent et l’orage qui approche. Une ambiance d’un autre temps… et des K-way rentabilisés ! 😂 Roman s’amuse à boire la pluie qui ne l’empêche pas de jouer.

On déjeune ensuite tous les 3 (sous la pluie et sous une tonnelle) à l’Auberge des 3 évêchés, un petit plat du jour maison, un pur délice !

 

 

 

5/ Via Ferrata, Falaise de Meichira

Pour les plus vaillants (et pour les enfants plus grands), une belle via ferrata de 3h prend son départ à Prads. Elle offre une vue spectaculaire sur la vallée, à 1000 mètres d’altitude.

Pour Roman, il faudra encore patienter quelques années… 😉

Et puis, ce ne sont pas les activités qui manquent dans nos magnifiques Alpes provençales ! 🙏

A refaire absolument.

 

Alors, la montagne, ça vous gagne aussi ?

3 commentaires sur “Alpes de Haute Provence : 5 idées de balade en famille

  1. Bonjour Mélanie,
    Merci d’avoir partagé vos expériences en famille chez nous !
    Peut-être à bientôt 🙂

    Lisa
    Provence Alpes Digne les Bains Tourisme

  2. Coucou la famille!
    De retour de mon périple en bateau (De Lorient à sète) je découvre ton article Mélanie, de supers photos et un très beau témoignage de votre séjour à tous les 3 dans les Alpes. Et merci aussi pour les jolis commentaires concernant notre rencontre et nos échanges autour des abeilles. Ici, à Chanolles, vous avez été appréciés.
    Bien chaleureusement,
    Corinne

  3. Je viens de découvrir ton article Mélanie, de retour de mon périple en mer (de Lorient à Sète).
    Un joli témoignage de votre séjour dans les Alpes, sensible et touchant. Merci et à bientôt.
    Bien chaleureusement,
    Corinne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *